Ghislaine Mangel
Ghislaine Mangel

Hypnothérapie et thérapies brèves à Puteaux-La Défense

Troubles de l’anxiété

Winter (3)(1)

Les troubles anxieux sont un groupe de problèmes psychologiques. Les frontières entre stress, anxiété, crises d’angoisses ou attaques de panique, phobies sont parfois confuses. Bien souvent le stress sera mis en avant pour parler d’anxiété ou d’angoisse : « je suis stressé » Ces mots sont proches et pourtant ils recouvrent des troubles différents qui n’ont pas les mêmes causes ou les mêmes conséquences et dont le traitement sera différent.

 

5 grandes familles de troubles anxieux :

Comment vais-je vous aider ?

La première étape pour guérir est de comprendre  ce que mon symptôme me signale (quelle blessure ?), pour pouvoir ensuite utiliser les bons outils (remède) et ainsi changer ou transformer mon trouble.

Hypnose et Auto-hypnose, thérapie brève et des techniques complémentaires telles que le Qi Gong ou le Yoga thérapeutique centrés sur le corps et l’esprit permettent d’apprendre à  :

  • Repérer et comprendre ce qui se passe.
  • Vider les peurs et les expériences négatives.
  • Connaître sa vraie nature et donc de trouver la « bonne voie ». 
  • Trouver le courage de changer.
  • Vivre une nouvelle façon de faire par la visualisation et oser se lancer « pour de vrai ».
  • Apprendre à agir seul et ainsi transformer un état d’être ou une situation.

Que me signale un trouble de l’anxiété ?

Le trouble de l’anxiété me signale un problème d’adaptation à une contrainte (stress). Même s’ il est nécessaire d’examiner les facteurs  qui ont déclenché l’anxiété : contraintes physiques, contraintes de temps, contraintes d’environnement, contraintes émotionnelles… Le plus important sera de regarder comment vous avez réagi et en cas de dysfonctionnement, de comprendre pourquoi ? Puis de travailler sur la cause, souvent située dans l’enfance et à l’adolescence (famille /école)

Stress, angoisse ou anxiété ?

Sachez faire la différence

Le stress désigne les contraintes : environnement bruyant, rythme de travail soutenu, temps de trajets, harcèlement… et non votre réaction.
Le terme « syndrome général d’adaptation » est approprié pour parler de ces réponses aux contraintes. C’est un processus physiologique.

L’anxiété est un mécanisme biologique qui fait partie de nos processus physiologiques, dont la fonction est de nous protéger contre les situations dangereuses. Un peu d’anxiété est tout à fait naturel, elle est souvent bénigne, contrôlée et permet de mobiliser nos ressources face à une situation « difficile » (examen, danger, parents malades…)

Les deux critères utilisés pour distinguer l’anxiété normale du trouble anxieux sont la souffrance personnelle et la difficulté de fonctionner.
L’ anxiété sera considérée comme un trouble si elle vous préoccupe constamment, ou qu’elle affecte votre capacité de fonctionner normalement, au travail, en société ou dans d’autres domaines.  Cette anxiété pathologique peut revêtir de multiples aspects.