Ghislaine Mangel
Ghislaine Mangel

Hypnothérapie et thérapies brèves à Puteaux-La Défense

Les clefs pour aller plus loin…

life in your hands

 

« Chacun de nous possède les ressources nécessaires pour vivre heureux et les capacités pour acquérir de nouvelles ressources plus adéquates,
si besoin est »                                 

Olivier Lockert, Auteur du livre « Hypnose »

 

vouloir, pouvoir, savoir…

Cela parait être une évidence. La quasi majorité des patients disent vouloir guérir. Pourtant des parties d’eux, la plupart du temps inconscientes, ne veulent pas, ne peuvent pas ou ne savent pas.
Ce mécanisme inconscient exprime souvent un blocage lié à :

  • Une peur / un traumatisme : qui déclenche une peur de souffrir, d’être jugé ou puni…
  • Une loyauté : qui, si on la lâche crée la peur de ne pas être aimé, d’être seul, du vide…
  • Une incapacité due à un manque d’apprentissage, d’expérience…
  • Un avantage caché : éviter une situation (interrogation…) ou un environnement (école, travail…)
  • Une solution pour attirer l’attention (d’un parent, d’un supérieur hiérarchique…) ou éviter un danger (une punition très sévère, une personne, un environnement…)

Parfois un apprentissage ou l’expérimentation (exposition progressive à une situation ou un environnement) sera nécessaire pour convaincre l’inconscient qu’il peut y arriver…

Croire

« La foi soulève des montagnes » : ce point est crucial. Je vous démontrerai le pouvoir de la pensée et des émotions mais aussi de la parole et du geste. Nous passerons parfois plusieurs séances sur ce seul point. Je vous le ferai expérimenter sur des sujets différents de votre trouble afin que plus jamais vous ne doutiez.

Tout au long des séances je vous donnerai des exemples réels de gens ordinaires, comme vous ou moi,  afin de vous montrer que c’est possible, que vous pouvez y arriver !

Régularité, cadence et temps de thérapie

Se donner le temps de changer est une clef. Persévérer, même si on a pas forcement de résultats sur le point précis que l’on est venu traiter au départ, est fondamental. Souvent, en début de thérapie, on commence par construire ou consolider les capacités nécessaires au changement avant que cela puisse se produire… Parfois même on trouve le bon sujet à traiter. Peut-on construire le premier étage d’une maison si il n’y a pas de fondations et un rez de chaussée?

Lâcher prise

ビジネスウーマン 謝るDans certaines situations où l’on a été maltraité (violences physiques et verbales, viol, inceste, agression, manipulations…) il est difficile de lâcher un sentiment de peur ou de colère.
Et pourtant, c‘est en lâchant que nous nous libérons définitivement : ce point est fondamental pour « guérir » durablement.

Mais comment? Une clef pour y arriver est de comprendre.
Comprendre pourquoi l’autre a pu commettre un tel acte ou avoir ce comportement ? Souvent, le « bourreau » a été un enfant lui même maltraité. C’est à cette partie meurtrie de la personne que nous pardonnons, l’adulte lui « assumera » les conséquences de son acte. Comme le dit Serge Boutboul « Pardonner ne veut pas dire justifier, pardonner veut dire comprendre » .

« Aujourd’hui, je me libère de toutes les rancunes que je nourris en moi. Le moment présent est tellement plus important pour moi, que le fardeau du passé que je porte »  Ruth Fishel