Ghislaine Mangel
Ghislaine Mangel

Hypnothérapie et thérapies brèves à Puteaux-La Défense

Comment fonctionne le corps humain ?

Sans rentrer dans un cours de biologie (pourtant passionnant),, on peut dire que les être vivants sont des ensembles structurés de cellules.
Une cellule est composée de molécules (assemblage d’au moins deux atomes). Ces cellules s’organisent en tissus qui vont composés nos os, nos muscles, nos organes… eux mêmes organisés en systèmes : (systèmes : respiratoire, digestif, moteur – locomotion -, nerveux…)

Pour que cet ensemble fonctionne, des hormones appelées molécules messagères vont transmettre des informations captées à l’intérieur de nous (microbes, faim, température…)  ou à l’extérieur (froid, bruit, jour / nuit…, danger) et permettre ainsi aux systèmes concernés qui reçoivent l’information de faire le nécessaire pour que nous puissions courir, digérer, respirer…

Les rythmes biologiques sont importants dans la synchronisation de nos comportements habituels (alimentation, sommeil, etc). Une désynchronisation avec le rythme circadien par exemple  (cycle veille-sommeil régulé sur 24h00…) peut être source de diverses troubles (immunitaires, humeur, régulation de la température, cardiovasculaires, sommeil attention, mémoire, etc) et conduire à la dépression.

Chez l’Homme, ces rythmes sont contrôlés entre autre par la mélatonine (hormones du sommeil)  et les noyaux supra-chiasmatiques, essentiellement sous l’effet de l’exposition à la lumière (pour certaines longueurs d’ondes) et à partir d’une certaine intensité, heure et durée, et selon le modèle des séquences d’exposition ou la durée d’impulsions lumineuses). Ces rythmes sont importants dans la synchronisation de nos comportements habituels (alimentation, sommeil, etc.). Une désynchronisation avec le rythme circadien peut être source de diverses troubles (immunitaires, humeur, régulation de la température, cardiovasculaires, sommeil attention, mémoire, etc).

Une question fondamentale

Certes, tout comme les animaux, il semble que nous « hibernons » (mise en veille, besoin de plus de sommeil). Et que pour ce faire nous fassions  des réserves de graisse (boulimie?) pour ensuite pouvoir tenir longtemps sans manger (anorexie?)… Comme si nous suivions la nature qui elle aussi se met en veille quand il y a moins de lumière. Une question importante est de savoir pourquoi nous avons tant besoin de lumière ?

 Il semble que la lumière jour un rôle capitale en indiquant par exemple les rythmes diurne et nocturne et indique à l’organisme de se mettre en état d’éveil ou de repos.

Mais est-tout?

 os, organes, systèmes

La physique et la chimie ont montré que les atomes et les molécules, qui existent aussi dans le monde inerte, sont déjà structurés. Mais l’organisation du monde vivant va bien plus loin. En effet, les molécules se rassemblent pour former des organites. Plusieurs organites s’ordonnent pour former une cellule. Les êtres unicellulaires ne dépassent pas ce stade. Un ensemble de cellules forme un tissu. Les tissus entrent dans la constitution des organes, dont l’assemblage forme un organisme. On peut même aller plus loin et considérer que les différents groupes d’organismes forment des populations.

Un organe est une entité structurelle et fonctionnelle composée de différents tissus doués de capacités complémentaires et exerçant une fonction spécifique mais n’ayant de sens qu’au sein d’un système.