Ghislaine Mangel
Ghislaine Mangel

Hypnothérapie et thérapies brèves
à Paris 16e et Puteaux-La Défense

Le stress post-traumatique

Le syndrome de stress post-traumatique ou choc post-traumatique est classé et traité comme un trouble de l’anxiété. Il fait suite à un événement particulièrement traumatisant :  attentats, bombardements, accidents graves, catastrophes, violences physiques, viols… Cet évènement peut avoir été vécu en tant que victime ou témoin.

La victime ou témoin d’un évènement traumatisant vit un retour permanent sous formes d’images (souvenirs), de cauchemars. C’est un véritable « envahissement »  tant visuel, qu’émotionnel. Cet envahissement peut conduire à de sévères insomnies qui peuvent à leur tour déclencher des troubles de l’humeur importants : irritabilité (voire violence), dépression, alcoolisme…

Choc post-traumatique : comment cela fonctionne-t-il ?

Tout évènement, toutes scènes vécues, toutes paroles entendues sont enregistrés. Comme si nous possédions des tiroirs où nous stockons tous nos souvenirs. Certains restent conscients, d’autres sont inconscients mais bien enregistrés. Ici c’est la fameuse « madeleine » de Proust : une odeur qui nous fait ressentir immédiatement un bien-être ou un mal être, comme par exemple l’odeur, ou la texture d’un aliment que nous n’aimons pas et qui déclenchent un sentiment de nausée immédiat.

Dans le cas d’un choc traumatique cela fonctionne de la même façon sauf que l’inconscient plante ici un « drapeau rouge » qui signale un danger menaçant notre survie… Afin d’être sûr que nous ne vivrons plus jamais cela, il nous rappelle en permanence, en boucle, le message. C’est comme si quelque chose s’était figé en état d’alerte

Comment guérir d’un choc post-traumatique ?

Dans un premier temps il est impératif de  vider la surcharge émotionnelle afin de désactiver, débloquer les nœuds émotionnels. Il s’agira ensuite de reprendre des forces notamment en travaillant sur l’insomnie, et de vider progressivement  les images, les sons traumatisants

La clef pour guérir sera de « pardonner ».

 

Comment vais-je vous aider ?

Afin de vider la surcharge émotionnelle, j’utilise principalement le  Qi Gong thérapeutique et le magnétisme.

L’hypnose permet ensuite  de nettoyer les mémoires qui correspondent à des images et des sons traumatisants, puis de remplacer ces derniers   par des images, des clichés où « tout » se passe « normalement ».

Pour pardonner il est souvent indispensable de comprendre. Une partie des séances est utilisée pour expliquer le pardon. Pardonner c’est comprendre et non justifier ! Je cite souvent des cas de patients illustrant cette notion ? Cela permet, tout doucement, d’intégrer l’idée de pardonner…. Hypnose et Qi Gong thérapeutique permettent d’aller chercher la raison, le comment et le pourquoi l’autre a commis un tel acte. Il s’agit souvent d’un enfant lui-même traumatisé à l’intérieur de cet adulte…