Ghislaine Mangel
Ghislaine Mangel

Hypnothérapie et thérapies brèves à Puteaux-La Défense

Comprendre le magnétisme

Certaines ondes magnétiques ont un grand pouvoir thérapeutique.

Certaines ondes magnétiques ont un grand pouvoir thérapeutique. La maîtrise de ces forces naturelles qui nous entourent a permis très tôt aux chercheurs d’obtenir des résultats sur des pathologies dégénératives ou rhumatismales. Les ondes ont un puissant effet antalgique et assurent une régénération vitale des corps malades.

Si les ondes ont, en physique, des caractéristiques communes, elles sont, en revanche, loin d’avoir un effet uniforme au regard de la biologie et la médecine. Il est maintenant établi que certaines ondes sont extrêmement nocives pour la santé (rayon X, UV, téléphonie), d’autres ondes, elles, peuvent avoir un effet thérapeutique puissant.

Dès les premiers temps de la maîtrise de l’électricité et de l’électromagnétisme, les savants, avec à leur tête Arsène d’Arsonval, membre de l’Académie de médecine (en 1888) et de l’Académie des sciences, se penchent sur les vertus thérapeutiques de l’énergie électromagnétique présente dans la nature.

Les premiers essais thérapeutiques probants de magnéto-thérapie furent menés par Georges Lakhovsky dans la salle de conférence de la Pitié-Salpêtrière à Paris.

Toutes les cellules vibrent

Selon les travaux de Lakhovsky, toute cellule vivante constituée essentiellement par un noyau (chargé positivement) baignant dans une masse de protoplasma (chargée négativement), comporte les éléments d’un circuit oscillant de très petite longueur d’onde. En effet, le noyau, qui comporte des filaments ou chromosomes, formés d’un tube en matière isolante rempli d’un liquide salé conducteur, est assimilable à un circuit ouvert susceptible d’osciller à très haute fréquence.
Cette oscillation cellulaire est typique de l’activité vitale.

Source : http://www.principes-de-sante.com/article/therapies-medecines-douces-champs-electro-magnetiques-pulses-la-sante-bonne-longeur-dondes.html

Le magnétisme animal

« Le magnétisme animal, aussi appelé mesmérisme, est un ensemble d’anciennes théories et pratiques thérapeutiques qui se développèrent de la fin du XVIIIe siècle à la fin du XIXe siècle en Occident et qui eurent un impact important sur le développement de la médecine, de la psychologie et de la parapsychologie.

Le médecin allemand Franz-Anton Mesmer, qui postulait l’existence d’un fluide magnétique universel dont on pouvait faire une utilisation thérapeutique, introduisit l’expression magnétisme animal en 1773.  Il avait l’ambition de donner une interprétation rationnelle à des phénomènes que l’on peut décrire sous le terme général de « transe » et qui, tels quels, semblent désigner l’irrationnel ou la magie. Alors qu’il se voulait fondateur de science, ramenant ce qui relevait jusque là du surnaturel à l’étude des propriétés d’un fluide naturel, il est devenu l’archétype du charlatan et le magnétisme animal l’archétype d’une pseudo-science.

Véritable phénomène de société, le magnétisme animal a fait l’objet de nombreuses polémiques, notamment en France, avec la Faculté de Médecine qui a condamné cette pratique pour les médecins dès 1784. Cela n’a pas empêché le magnétisme animal de continuer à se répandre sous diverses formes, certains magnétiseurs continuant à attribuer ses effets au fluide de Mesmer, d’autres les attribuant à la volonté ou à l’imagination du magnétiseur et du magnétisé. Ces derniers sont à l’origine de théories sur l’hypnose développées par des médecins comme James Braid ou Ambroise-Auguste Liébeault. D’autres encore expliquent les phénomènes magnétiques par un contact privilégié avec des « esprits »… « 

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Magn%C3%A9tisme_animal

 

Interwiew de Jean-Claude Collard réalisée en 1992 par Marc Schweizer

Le magnétisme animal ou vital

Appelé fluide vital, fluide éthérique, fluide céleste, magnétisme animal ou humain, etc., il représenterait selon le Docteur Franz Anton Mesmer, une énergie émanant des corps célestes, analogue mais beaucoup plus subtile que celle de l’aimant. Cette force s’exercerait par le moyen d’un fluide où baignent les êtres et les choses. Mesmer affirme que l’homme peut concentrer ce fluide et en diriger à volonté le courant sur ses semblables. Les procédés sont très divers : contact immédiat par le toucher ou l’imposition des mains, soit à distance par des passes au-dessus du corps ou des parties malades, soit par le truchement de l’eau irradiée, ou de la volition. Les maladies qui, selon le célèbre praticien, ont pour origine une insuffisance ou un blocage du fluide dans l’organisme, sont soignées par une thérapie de recharge ou de dégagement, dont la fameuse « crise » déclenchée et observée lors des séances de magnétisme, représente le symptôme. Cette thérapie peut aussi s’exercer par le regard, par la présence, par le toucher, ou à l’aide de produits ou d’objets que le praticien aura préalablement imprégnés de son fluide. La théorie du magnétisme fut également mobilisée pour expliquer des phénomènes paranormaux tels que le somnambulisme ou l’hypnose, les possessions diaboliques, la voyance voire le prophétisme, etc.

Source : http://www.science-et-magie.com/sm50/sm0014magn.htm